Des pingouins comme s’il en pleuvait à Puerto Madryn ! Attention article animalier en vue.

IMG_2680

Encore un magnifique lever de soleil en Amérique du Sud.

Après Ushuaia, nous avons repris un bus ou plutôt des bus (4) et un ferry pour rejoindre, plus de 30h plus tard, Puerto Madryn. La ville n’a pas beaucoup à offrir coté terre. Elle demeure cependant la première ville productrice d’aluminium d’Argentine. Mais le plus remarquable se trouve coté mer. La ville se situe à l’entrée de la Péninsule Valdès, lieu de prédilection des baleines franches, manchots de Magellan, orques, dauphins de Commerson, otaries à crinières et éléphants de mer.

IMG_2696 IMG_2694

Malheureusement pour nous, la période des baleines s’étend de juin à décembre. Nous n’y serons pas à la bonne période. Nous ne verrons pas plus d’orques…Mais par contre, nous avons eu notre quota de manchots ! Nous nous sommes rendus à une centaine de kilomètres de Puerto Madryn à Punta Tombo pour découvrir la plus grande colonie au Monde de manchots Magellan. Lors des périodes de reproduction, le lieu accueille plus d’1 million de ces petites bêtes ! Nous étions à la période « creuse » et il y en avait déjà 400 000. Elles ont l’air toutes mimi comme ça mais leurs cris ressemblent aux braiements d’un âne…en plus forts. La première fois, ça surprend.

IMG_2877 IMG_2868 IMG_2859 IMG_2852 IMG_2851 IMG_2837DCIM104GOPRODCIM104GOPRO

Ces manchots sont fidèles à leur partenaire, mais aussi à leur site de nidification. Presque tous les manchots retournent nicher dans la colonie où ils sont nés, et bien souvent réutilisent le même buisson, les mêmes pierres ou le même terrier pour placer leurs œufs, année après année. Certains couples observés par des scientifiques sont restés liés pendant 16 ans. Les deux parents prennent part égale à l’élevage des petits. Ils se relaient pour couver les œufs puis nourrir les poussins.

IMG_2895 IMG_2761IMG_2930 IMG_2934IMG_2935 IMG_2916IMG_2741

En plus des manchots, nous avons observé quelques otaries à crinières ou lions de mer. Contrairement aux manchots, la communauté de ces animaux est organisée en harems. Bon les colonies étaient assez loin, obligés de les regarder aux lunettes.

IMG_2786 IMG_2791 IMG_2700IMG_2796 IMG_2771

On croise aussi quelques Choiques ou Nandou de Darwin dans les plaines patagoniennes. Pourquoi ce nom ? Car Charles Darwin le découvrit à Puerto Deseado lors de son tour du monde. C’est cet oiseau de la famille des autruches, mais en beaucoup plus petit !

IMG_2924

Puis un petit tatou appelé pichi! Des animaux taillés pour la rude vie des plaines patagoniennes…

IMG_2777

Notre périple à travers la Patagonie aura duré plus d’un mois, du Chili à l’Argentine entre lacs bleutés, montagnes enneigées et volcans. On en gardera le souvenir d’une nature féroce, parfois douloureuse mais tellement belle! Après cette retraite au grand air loin de la pollution et le bruit des grandes villes, il est temps pour nous de rejoindre la civilisation de Buenos Aires, capitale de l’Argentine !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s